Archive pour septembre 2010

Avec Toy Story 3, Pixar fait de nouveau preuve d’une créativité débordante.

Dans ce troisième opus, Woody le cowboy et ses amis font face au départ d’Andy pour l’université. Ils se sentent alors abandonnés et se retrouve accidentellement, et malencontreusement donnés à la crèche. Ce qui semble être un paradis (qu’y a-t-il de plus merveilleux pour un jouet que de se sentir utile et apprécié tous les jours autant que le premier ?) s’avère être en fin de compte une véritable prison…

La saga Toy Story se démarque sur plusieurs aspects dans le catalogue Pixar : déjà par son poids historique, puisque Toy Story est la première animation 3D et que Pixar s’est alors vu propulsé au sommet des studios d’animation. C’est aussi sûrement pour cela que c’est aussi la seule saga en trois volets à laquelle s’est risqué Pixar.  Toy Story est aussi sûrement le scénario le plus enfantin de tout le catalogue, touchant aux jouets et aux souvenirs d’enfance.

Malgré cela, et une fois avoir précisé que je ne suis clairement pas le public visé et que Toy Story n’est donc logiquement pas mon Pixar préféré (ô ratatouille, ô Wall E !!), je reconnais des qualités indéniables à ce « troisième du nom ».

Premièrement, on ne s’ennuie pas dans cette animation survoltée, grâce aux multiples personnages-jouets, les habituels bien sûr, mais aussi les nouveaux rencontrés.

On apprécie aussi l’humour très pixarien, les situations visuellement drôlissimes enchaînées tellement vite qu’on se laisse tranquillement emmener. Mais le must c’est quand même l’utilisation assumée à l’extrême de Barbie et Ken en jouets « Fashion victimes » à nous en faire décoller du siège et rouler par terre. D’un point de vue personnel, c’est ce détail dont je me rappellerai le mieux (en même temps, toute une enfance barbiesque m’est revenue !!)

Du point de vue d’un enfant, je suppose que les bons sentiments et le plein d’affection des jouets fonctionnent à merveille, complétant une action bien menée sans temps morts, comme Pixar le fait si bien. En ajoutant la 3D, c’est encore plus impressionnant pour les petits bouts captivés et scotchés à leur siège.

Bref Toy Story 3 ferme en beauté la boucle de la saga « success story » de Pixar. Même en étant très loin d’être mon Pixar préféré, c’est un Pixar d’excellente facture.

Avec les voix de Tom Hanks, Tim Allen, Michael Keaton,…

scénario: John Lasseter

Production: Pixar animation Studios

Distribution: Walt Disney Studios Motion Pictures France