Août 2009.

Voici venu le jour de l’excursion à Torre, le point culminant du Portugal, à presque 2000 mètres d’altitude, en haut de la Serra da Estrela (la montagne de l’étoile). La route que nous empruntons pour monter, monter… et encore monter, est magnifique. Elle est bordée de rambardes, ce qui apparemment ne date que de quelques années (ce qui ne manque pas de me glacer le sang rétrospectivement !!). Si vous décidez d’aller à Torre, n’oubliez pas votre boîte chewing-gum ou n’importe quoi qui vous aidera à supporter la pression au niveau des oreilles ! Il y a plusieurs arrêts à faire sur la route jusqu’au sommet, pour admirer le point de vue. Des petits emplacements pour garer des voitures sont réservés à cet effet. Un des arrêts vous permettra aussi d’accéder à l’eau de source de la Serra, où vous pourrez remplir votre bouteille…d’eau à 6 degrés !! Qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il crève de chaud, cette eau reste toujours à 6 degrés. Mettez vos mains sous l’eau c’est…hum, vivifiant !! Un autre arrêt est à faire un peu avant l’arrivée au sommet, face à la sculpture de la vierge Marie dans la pierre (voir photo ci-dessus). On se demande comment elle a été réalisée, vu l’altitude et sa taille imposante (on distingue légèrement une personne en haut des marches, venue prier la Vierge, on réalise alors le gigantisme de l’oeuvre…).

Les routes menant à TorreEntre 1000m et 2000m d’altitude, tout monte très vite, mais vous ne vous en rendrez compte qu’une fois en haut, ou en redescendant, quand vous aurez la vue sur les routes que vous venez d’emprunter. Là, c’est très impressionnant de voir la pente de la route… Mais le plus impressionnant bien sûr, c’est la vue une fois arrivé au sommet, qui donne sur toute la chaîne de montagne. A couper le souffle. On a du mal à réaliser qu’on est au sommet du pays, qu’on domine toute la vue. L’air est pur au possible, presque difficile à respirer. Au sommet vous trouverez un petit marché couvert si vous voulez acheter des produits typiques comme le fromage de la Serra, du jambon, des lainages ou du cuir…

Mon avis sur Torre et la Serra da Estrela : les paysages sont magnifiques, et doivent attirer pas mal de touristes (surtout en hiver avec le ski) mais peu d’infrastructures ont été prévues à Torre même, ce qui donne une impression de vide, comme si on arrivait en plein désert et qu’on nous avait collé un petit marché pour ne pas nous faire déprimer. Mais Torre n’est pas une ville et n’en a meme pas l’apparence et c’est bien triste. Une ville tout en haut du Portugal, ça, ça fait rêver ! En attendant, ne tentez pas de prendre les petites routes pour monter à torre pendant l’hiver, la route est souvent bloquée pour cause de neige.

Dernier conseil : même sous 40 degrés au soleil quand vous commencez votre périple, prévoyez une petite veste pour l’arrivée à Torre, l’altitude fait baisser la température et vous pouvez avoir très froid !

4 réponses à to “Voyage au point culminant du Portugal – visite de la Serra da Estrela”

  • CELINE says:

    Ahhh voila la suite, c’est par episodes? j’aurais pas mieux décrit la serra, il y a peu d’infrastructures mais est ce que ca serait aussi beau si c’etait peuplé de touristes? Faudrait trouver un juste millieu entre sécurité et fort tourisme!

  • Beatrice says:

    ah mais si j’ai l’assentiment de la portugaise en chef, tout va bien! 😉
    oui c’est vrai qu’une foule de touristes n’aurait pas été idéal, mais quand même comme tu dis il y a un juste milieu, ça serait bien si après une heure de trajet on arrivait au sommet et qu’on ne se disait pas: « c’est CA Torre???? »
    et oui je découpe en épisodes, à suivre: le Parc des Nations de Lisbonne, la semaine prochaine 😉
    TO BE CONTINUED!

  • Jérôme dupret says:

    Bonjour Béatrice, je suis arrivé juste après vous. Parti à pied, avec ma tente, de Célorico da Beira ce dimanche 25 octobre, je suis arrivé presque en haut du Vale de Zezere le dimanche 1er novembre. Là un berger m’a persuadé que cela devenait trop dangereux. Il est vrai que la tempête de neige arrivait. Si je connais bien le Torre ce n’est pas encore cette fois-ci que j’y accéderais à pied. Je ne me lasse pas de cette Serra da Estrela. Si étonnante dans tout son ensemble. Plus que le Torre c’est le Cantaro Magro voisin qui m’impressionne, d’autant qu’il est déjà visible et un point remarquable depuis le nord du massif. Cordialement.

  • Emilie says:

    Bonjour! votre article est vraiment très intéressant! très bien écrit ! et les photos sont splendides… Voici un autre article qui peut vous intéresser… http://blog.atrapalo.fr/portugal-un-pays-peu-connu-et-pourtant-si-proche.html ! N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez? il s’agit d’un blog que je suis régulièrement !
    à bientôt !
    Emilie

Laisser un commentaire