Voici le nouveau film de Todd Phillips, le réalisateur de Very Bad Trip. Je commencerai par préciser que Very Bad Trip était une comédie vraiment bonne, une bonne surprise à mes yeux. Alors bon, comme toute bonne surprise, elle aurait dû rester unique.

Marketé totalement autour de cette filiation avec Very bad trip, on pouvait soit s’attendre au mieux, soit voir venir la comédie qui sent mauvais le réchauffé. Je vous le donne en mille, c’est bien la mauvaise comédie du moment.

Date limite, c’est l’histoire d’un type, Robert Downey Jr, qui revient de voyage d’affaires pour la naissance de son premier enfant. Sauf que bien sûr, comme il a un mauvais karma, il enchaîne les poisses et se retrouve blacklisté à l’aéroport, sans papiers ni argent, et son seul moyen d’arriver à temps pour l’accouchement de sa femme, c’est de partager une voiture avec un hurluberlu plus qu’étrange et décalé,interprété par Zach Galifianakis qui part lui aussi à los Angeles pour tenter sa chance à Hollywood. Le futur papa va-t-il arriver à temps, va-t-il supporter le parasite social ? Tant de suspense… Ok, c’est tout à fait ironique.

S’ensuit alors une chaîne de gags totalement prévisibles, entre le type sérieux qui a toujours raison et l’abruti total, totalement intoxiqué à la marijuana et se trimballant une boite à café…rempli des cendres de son père. Ça en dit long sur le principe du film, le Buddy Movie habituel américain, qui fait dans la bonne surcouche de lourdeur pseudo-humoristique. Et donc voilà l’escalade de gags incroyables mais faussement vrais, en manque total de crédibilité, pour bien nous asséner que nous sommes dans une comédie américaine de base et que pour faire rire il faut sortir l’artillerie lourde… comme l’humour de tout le film d’ailleurs. Si je devais résumer en un mot, ce serait « lourd » (et vu le nombre de fois que je l’ai écrit, je le deviens moi-même…c’est l’influence du film!!).

Je ne peux arrêter de penser à Very Bad trip qui donnait de bonnes vibrations avec son quatuor déjanté, et à Kiss Kiss Bang Bang où Downey Jr faisait équipe avec Val Kilmer et la belle Michelle Monaghan, qui se trouve jouer sa femme dans Date Limite mais en total retrait, quand on sait qu’elle a un potientiel comique bien plus fort ! Bref même jusqu’aux seconds rôles tout est mal exploité, puisque Jamie Foxx apparaît approximativement 5 minutes… A quoi bon prendre de bons acteurs qui ont fait leurs preuves pour les mettre à ce point au second plan ? Pour à la place essayer de nous attacher à des personnages dont la psychologie est sous-développée, ce qui anéantit totalement l’ intérêt des séquences « émotions ».

Ne soyons pas entièrement mauvaises langues, certains passages restent bons, on rit, on se détend, mais bon quand on connaît le prix d’une place de cinéma, on reste sur sa faim malgré tout. J’ai été je l’avoue très mauvais public, et ai peu ri devant une telle débauche de moyens inutile et exagérée.

Si vous aimez l’humour gras et déjà vu, allez-y. Si vous chercher quelque chose d’original, passez votre chemin.

Avec Robert Downey Junior, Zach Galifianakis, Jamie Foxx, Michelle Monaghan, …

Production: Warner Bros Pictures, Legendary Pictures, Green Hat Films

Distribution France: Warner Bros France

Laisser un commentaire